Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

avec Mohamed Lamine KABA, Combattant résolument engagé dans la lutte pour une Afrique libérée des tutelles.

Une réforme structurelle et institutionnelle est nécessaire pour bâtir une CEDEAO forte et souveraine

Réussir ensemble comme des frères jumeaux univitellins ou périr ensemble comme bêtes à bon marché

Mohamed Lamine KABA

Une réforme structurelle et institutionnelle est nécessaire pour bâtir une CEDEAO forte et souveraine.

Quand la Russie, la Chine, la Turquie, etc... défendent le Mali au Conseil de Sécurité de l'ONU pendant que le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Niger etc... haïssent le Mali et les maliens en fermant leurs frontières terrestres, aériennes et maritimes pour que croupisse dans la souffrance le peuple du Mali en quête de véritable souveraineté.

Cependant, l'Algérie et la Mauritanie se joignent à la République de Guinée en maintenant leurs frontières terrestres, aériennes et maritimes respectives largement ouvertes au Mali.

Comme pour toujours, l'impérialisme occidental trouvera sa tombe en Guinée.

Il faudrait en Afrique de l'Ouest, une prise de conscience d'ordre social, politique, économique, culturel et philosophique pour sortir la sous-région de l'ornière.

La CEDEAO est aujourd'hui animée par des personnalités confuses et acquises pour la cause de l'occident colonisateur paternaliste. Cependant, la pire ennemie de la révolution demeure la confusion.

Disons non à la Franc-maçonnerie, à la balkanisation, à la politique de diviser pour mieux régner, au pillage des ressources et au terrorisme occidental qui plongent l'Afrique dans une situation "d'un pas en avance" "deux pas en arrière": un éternel recommencement du processus de développement.

L'Afrique a besoin plus d'union et à cette union sacrée (Etats-Unis d'Afrique), s'oppose catégoriquement l'occident.

A cet effet, la stratégie mise en place par cet occident esclavagiste, colonialiste et impérialiste s'explique par gestation incommensurable des mouvements de terrorisme, du crime organisé transnational et de l'extrémisme violent qui ne cessent de japper la paix et la quiétude sociale sur le continent africain.

La ZLECAF (entendu Zone de Libre-échange Continental Africain) a été conçue et mise en place pour concrétiser le rêve séculaire de l'africain : Etats-Unis d'Afrique. Mais fort malheureusement, l'occident cruel, en complicité avec quelque poignée d'hommes dans le rang des Chefs d'Etat africains de la franc-maçonnerie, a réussi à s'inféoder dans ce dossier à travers des maillons franc-maçons pour entrainer l'échec brusque de ce grand projet.

NB: La ZLECAF prévoyaient la mise en place d'une zone géographique commune et unique à toute l'Afrique à travers le passeport unique et une zone économique commune à travers la monnaie unique (la fameuse Eco). Une monnaie que l'occident, par truchement de son instrument de franc-maçonnerie, a voulu arrimer à l'Euro dans l'intention de perpétuer le pillage des ressources en endormant la conscience des peuples africains. Contre quoi, la jeunesse consciente d'Afrique de l'intérieur et de la diaspora s'est farouchement opposée.

Nous condamnons à la dernière énergie les sanctions anti-panafricaine, anti-républicaine, antidémocratique et anti-constitutionnelle de la CEDEAO contre le Mali, membre fondateur de ladite institution et dont le seul but est de maintenir le peuple malien sous le joug colonial qui n'a que trop duré.

Unis, nos efforts feront de nous toujours des forts.

Halte au néocolonialisme !

A bas l'oppression !

À bas l'impérialisme !

Vive la solidarité africaine !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article