Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

avec Mohamed Lamine KABA, Combattant résolument engagé dans la lutte pour une Afrique libérée des tutelles.

Les effets sociaux des déchets

La problématique de gestion des déchets en Guinée pose un paradigme multidimensionnel et multisectoriel impliquant des acteurs étatiques, des organisations de la société civile, des organisations de jeunesse, des organisations non gouvernementales, des PME/PMI et, etc. Tous ces acteurs doivent travailler en synergie d’action dans une dynamique de concertation, de partenariat et de coordination des actions. D’où la raison d’être de la Fédération des Gestionnaires des Déchets de Guinée (FEGEDEG) qui est une plateforme nationale de coordination des entités évoluant directement ou  indirectement dans la chaine de valeur de l’assainissement en Guinée.

Comment expliquer sociologiquement la gestion des déchets en Guinée ?

D’emblée, affirmons sans risque de se tromper que les déchets en Guinée sont une arme de guerre de tous contre tous. Ils impactent négativement le substratum de la société guinéenne. Ce que vous pourrez d’ailleurs remarquer dans la façon dont les ménages, les sociétés brassicoles, les industries et autres entités gèrent les déchets qu’elles produisent en longueur de journée dans leur sphère géographique et où se retrouvent finalement ces déchets. Il suffit juste de décrire la pérégrination que les déchets suivent pour se rendre compte qu’ils sont une arme de guerre de tous contre tous.

Ainsi, dans les concessions hébergeant deux ou plusieurs ménages, le risque de conflit est plus élevé en termes de gestion des déchets. De façon élémentaire, Monsieur ou Madame X  produit le déchet sur le point A qui relève de son droit et le décharge sur le point B qui relève du droit de Monsieur ou Madame Y. Ce qui entraine valablement la déchirure du lien social dans la concession. Car, plaçant les parties en conflits sociaux et incommensurables, le sentiment de méfiance entre les composantes  sociétales. Ce secteur a vraiment besoin de l’expertise sociologique.

Démontrons les effets néfastes des déchets sur le progrès social, politique, économique, culturel, et psychologique.

Au plan social, la façon de gérer les déchets en Guinée est sujette de conflit au sein de la société.

Au plan politique, les déchets peuvent être une source de tension et conduisent facilement la population au soulèvement contre les dirigeants.

Au plan économique, les déchets affectent directement ou indirectement les substrats économiques qui sont la production, la répartition et la consommation.

Au plan culturel, les déchets plongent les citoyens dans une situation inconfortables.

Au plan psychologique, les déchets bouleversent les caractères psychosociaux des composantes de la société.

Voilà tout  l’enjeu sociologique de la problématique de gestion des déchets en Guinée.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article